Notre Collège

lecollege

C’EST PLUS QU’UNE ÉCOLE: C’EST « DINA-BÉLANGER » !
 
Bonjour,
 
Le Collège Dina-Bélanger, c’est plus qu’une école: C’est une famille ! Le Collège Dina-Bélanger fait partie d’une réseau internationale de plus de 125 écoles « Jésus-Marie » réparties dans 28 pays à travers le monde. 
 
Notre projet éducatif basé sur le développement intégral veut accompagner le jeune dans toutes les dimensions de son être: académique, sportif, scientifique, artistique et spirituel. Les valeurs d’accueil, de partage, de solidarité et d’engagement constituent des pôles importants pour aider nos jeunes à s’ouvrir au monde d’aujourd’hui et de demain.
 

Le Collège Dina-Bélanger compte sur une équipe-école dynamique qui met le développement du jeune au centre de toutes ces interventions. La qualité de vie de notre collège repose en grande partie sur son climat. Notre plus grande force : la qualité de présence auprès des jeunes de la part de tout le personnel. 

Nous sommes fiers d’offrir aux garçons et aux filles du secondaire un milieu de vie et d’apprentissage stimulant et sécurisant.  Ici, chaque jeune trouve sa place et évolue selon ses forces et ses talents.   

Josée Therrien RJM
  • Historique
    Le collège Dina-Bélanger qui portait le nom de « Couvent de Saint-Michel » jusqu’en 1988, est érigé sur la rive-sud de Québec, à la hauteur de l’île d’Orléans. Il est sous la direction des Religieuses de Jésus-Marie.
    Il reçoit en 2014-2015 plus de 250 élèves de première, deuxième, troisième  et quatrième secondaires.  Cet automne, pour la première fois, nous accueillons des élèves de quatrième secondaire et ces derniers arriveront en cinquième secondaire l’année prochaine, soit en août 2015.  L’enseignement d’un cours secondaire complet sera donc offert au Collège Dina-Bélanger.
    couvent1
    Fondé en 1865, le couvent de Saint-Michel, dans ses débuts, offrait les cours primaire et secondaire de la première à la douzième année. Plusieurs années plus tard, il était reconnu comme École Moyenne Familiale, puis École Ménagère Supérieure.
    couvent2
    Dans un souci d’adaptation constante, on procède à un agrandissement en 1954. Depuis sa fondation jusqu’en 1973, l’école offrait l’enseignement aux filles seulement. À partir de cette date, à la demande des parents, elle devient accessible aux garçons.
    En 1988, il faut envisager un autre agrandissement. L’édifice double en superficie. Cet aménagement coïncidait avec les derniers préparatifs de la béatification de Dina Bélanger, religieuse de Jésus-Marie et ancien professeur de musique à cette école. En son honneur et avec beaucoup de fierté, le « Couvent de Saint-Michel » est alors devenu « Collège Dina-Bélanger ».
  • Qui étaient Dina Bélanger et Claudine Thévenet ?

    Dina Bélanger

    Dina Bélanger, fille unique, est née à Québec, le 30 avril 1897.
    Jeune fille sociable, très douée pour les études, spécialement pour la musique, amie de la beauté, et de la nature, elle rayonne la bonté qui la porte vers les plus faibles, les plus démunies.
    À 24 ans, elle répond à l’appel du Seigneur et entre chez les religieuses de Jésus-Marie à Sillery.
    Durant de courts séjours à St-Michel, elle enseigne la musique. Son activité apostolique est très tôt réduite par la maladie.
    Elle meurt le 4 septembre 1929 à l’âge de 32 ans. Elle promet de demeurer au service de ses frères et des ses sœurs: « Au ciel, je serai une petite mendiante d’amour… je donnerai de la joie. »
    Elle est béatifiée par le Pape Jean-Paul II, le 20 mars 1993.

    Claudine Thévenet

    En 1855, les religieuses de Jésus-Marie essaiment en Amérique, à St-Joseph de Lauzon.
    La fondatrice, Claudine Thévenet, est née le 30 mars 1774, à Lyon en France. Le 6 octobre 1818, elle quitte sa vieille maman pour prendre soin d’orphelines, victimes de la révolution, et fonde ainsi la Congrégation dont le but premier est de faire connaître et aimer Jésus et Marie par l’éducation chrétienne.
    À la demande de l’évêque de Québec, six religieuses françaises partent pour une terre étrangère le 21 novembre 1855. Une forte tempête et le mal de mer rendent pénible la traversée de l’Atlantique. Après 16 jours dans leur vaisseau appelé Ariel, elles arrivent au port de New-York, de là à Montréal, puis Longueuil et enfin à Pointe-Lévy, le 14 décembre 1855. Les jeunes missionnaires, fatiguées, sont chaleureusement accueillies par le curé Joseph Honoré Routhier et les paroissien(ne)s.
    Dès le 2 janvier 1856, elles ouvrent les classes et reçoivent pensionnaires et externes dans le couvent bâti et meublé par le pasteur et les parents.

  • Projet éducatif
    Le projet éducatif du Collège Dina-Bélanger est marqué par la richesse d’une longue histoire en éducation. Dirigé par les Religieuses de Jésus-Marie, il a hérité d’une pédagogie bien spécifique basée sur la foi, l’amour des jeunes, le respect, la bonté et le pardon. Valeurs qui forgent un esprit de famille que favorisent aussi les dimensions restreintes de l’école.
    La qualité de vie de notre collège repose en grande partie sur son climat. Notre plus grande force : la qualité de présence auprès des jeunes de la part de tout le personnel. Ce point exige un travail très sérieux de toute l’équipe pédagogique.
    Le développement de la vie sportive et artistique est un souci constant et le Collège y donne une grande importance.
  • Témoignages
    « Ce collège, ma grande famille! Dès que j’ai franchi la porte, j’ai aimé cette petite école pleine de vie. Je me sentais bien et je voulais absolument y venir, car je savais que dans ma grande famille je réussirais. » Charlotte, 3C
    « Vivre une année au collège, c’était réaliser un de mes rêves. Le fait de voir ces sourires m’accueillir le matin m’enchante. Au Collège, chaque défi est à ma mesure. Aussi l’harmonie, la paix et la joie qui y habitent embellissent mes journées. » Laurie, 3B
    « J’ai choisi le Collège Dina-Bélanger parce que beaucoup de personnes de ma famille me l’ont recommandé. Je l’ai choisi aussi pour l’appui et les règlements sévères pour tout ce qui regarde la violence verbale et physique. » David, 1A