Nouveaux plans d’intervention

La rédaction des nouveaux plans d’intervention est présentement en cours. 

Les parents concernés seront contactés pendant le mois de septembre afin de convenir d’un moment où la direction, le titulaire, l’éducatrice, les parents et l’élève sont disponibles pour une rencontre.

Un document de préparation sera remis aux parents et à l’élève afin de bien préparer la rencontre. Il est préférable de le retourner à l’orthopédagogue avant la rencontre afin de faciliter la préparation de cette rencontre importante.

 

Révision des plans d’intervention

La révision des plans d’intervention est présentement en cours. 

Comme nous considérons que l’élève est l’acteur principal dans sa réussite scolaire et qu’il faut favoriser la prise de responsabilités et l’autonomie, il a été recommandé aux élèves ayant déjà un plan d’intervention de prendre rendez-vous avec l’orthopédagogue de façon individuelle afin d’en faire la révision.

 

Votre enfant doit ensuite vous le présenter et si vous êtes d’accord avec son contenu, vous pouvez le signer et le retourner à l’école. Votre enfant recevra une copie du document par la suite. Si quelque chose ne semble pas convenir, n’hésitez pas à me contacter.

N.B. Si une rencontre est nécessaire, l’orthopédagogue entrera en contact avec les parents.

Les élèves avec qui je travaille

L’exemple de Thierry

Thierry est arrivé avec ses étiquettes : syndrome de ci, trouble de ça, difficultés de ci,… Malgré tout, nous  avons décidé de viser haut et de travailler à amoindrir ces étiquettes.  Après tout, quand il travaillera les gens ne verront pas toujours ces étiquettes et Thierry devra être en mesure de répondre aux exigences de son patron. Adaptation ou non, il devra utiliser ses ressources et bien faire son travail s’il veut garder son emploi.

Voici les ingrédients de sa recette gagnante :

  • Croire qu’il est possible de réussir
  • Apprécier les petites réussites
  • Travailler sans compter les heures
  • Recevoir un soutien de ses parents
  • Être autonome, faire ce qu’il doit faire par lui-même, sans rappel des adultes
  • Écouter en classe
  • Poser des questions aux enseignants, amis,…
  • Participer aux récupérations sans qu’on le lui demande
  • Accepter l’aide et les commentaires
  • Utiliser les trucs reçus
  • Foncer coûte que coûte
  • Se relever après les échecs
  • Rechercher de l’aide quand rien ne va
  • Prendre rendez-vous pour recevoir un soutien en orthopédagogie

Évidemment, le soutien en orthopédagogie n’est qu’un complément à cette liste. Cette ressource n’est pas une mesure de première ligne. Elle n’est efficace que si tous les autres ingrédients sont d’abord réunis.